Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Elvy

" Elle " est ailleurs ....

28 Juillet 2012 , Rédigé par Elvy Publié dans #Divers

Que dans une église ...Normandie-2012 622

 c'est d'abord sur un mur du rempart du château .......

Normandie-2012 623

qu'une plaque commémorative ,nous informe qu'elle fût prisonnière dans une geôle de la bâtisse .

 

Normandie-2012 132

 

 Puis c'est à l'intérieur du château que jeanne est d'abord présente sous la forme d'un plâtre  sculpté par Marie d'Orléans ,la représentant pleurant à la vue d'un Anglais blessé .

 

 

Normandie-2012 149

Normandie-2012 150

Et ensuite ,nous  retrouvons cette oeuvre du même auteur ,exposée dans la galerie des portraits !

 isabey-jean-baptiste-portrait-of-the-princess-marie-d-orlea

  

Marie Christine Caroline Adélaïde Françoise Léopoldine d’Orléans — dite Marie d’Orléans —, princesse française et, par son mariage, duchesse de Wurtemberg (1837), est née à Palerme le 12 avril 1813 et est morte à Pise le 6 janvier 1839.

Membre de la maison  capétienne d’Orléans, c’est une personnalité de la monarchie de Juillet et un sculpteur renommé.



Élève d'Ary Scheffer, la princesse Marie est douée d'un talent artistique reconnu qui l'impose comme la première femme sculpteur romantique française, hélas prématurément disparue avant d'avoir atteint ses vingt six ans. Pratiquant également le dessin, elle a laissé nombre d'œuvres, que l'on peut admirer en particulier au  musée Condé à Chantilly, au château de Versailles, au musée de Dordrecht, Pays-Bas, et au musée de la Vie romantique à Paris où un bronze de Jeanne d'Arc est exposé avec son portrait peint dans l'atelier de la rue Chaptal par Ary Scheffer.





 Question pour CHANTAL :



 Sais-tu où se trouve exposé l'original de cette statue  de Jéhanne ,car  en cherchant sur le net  ,j'ai constaté qu'ont été réalisés de nombreux moulages de cette oeuvre, puisqu'elle se trouve dupliquée dans d'autres villes françaises  ?

 MERCI  . Bon week-end . ELVY

 

 

Chantal ,m'ayant répondu je me permet de rajouter ici son commentaire

 

 

Oui, l'œuvre originale exécutée en marbre en 1836, dite "PRIÈRE AVANT LE COMBAT" est érigée dans les Galeries historiques du Château de Versailles, plus exactement dans le Musée abrité dans la galerie inférieure nord, dite Galerie Gabriel et/ou Galerie Historique, située entre la Chapelle royale, et l'Opéra

 

ERIGEE PARMI LES ROIS ET LES REINES DE FRANCE.

Le geste des mains, pressant la croix de l'épée, exprime la piété grave de Jehanne hors de l'exaltation du combat (Encyclopédie par l'image "Jeanne d'Arc" Librairie Hachette, p. 60).

 

Ht 1,90 m x l. 0,75 x pr 0,82, catalogue Soulié, n°1.854.

 

Inscriptions relevées sur l'avers du piédestal :

 

JEANNE D'ARC

1412 – 1431

Marie d'Orléans 1837  MV 1854.

 

Le 30 décembre 1836, le roi Louis-Philippe commanda une statue en marbre de Jehanne d'Arc à Auguste Trouchaud* pour les galeries historiques de Versailles d'après le modèle réalisé par sa seconde fille, la princesse Marie d'Orléans, qui avait modelé plusieurs esquisses en cire ou en terre sous la conduite d'Ary Scheffer.

Cette sculpture est l’œuvre maitresse de la princesse Marie, artiste de talent, trop tôt disparue.

 

L'une d'elles, en terre cuite, est conservée au musée de Dordrecht.

Des versions en bronze furent exécutées au cours du XIXe siècle par différents fondeurs. Célèbre dès l'origine, ce bronze fut diffusée par de nombreuses reproductions gravées ou photographiques.

 

*Sculpteur installé à Paris. Il était le praticien de Marie d'Orléans dont il exécuta les modèles en marbre.

 

Le 25 février 1848, au château de Versailles, les émeutiers brisèrent et jetèrent par les fenêtres la statue de Jehanne réalisée par Marie d'Orléans (Victor Hugo, Choses vues, 1848).

 

Pour en revenir à Marie Christine Caroline Adélaïde Françoise Léopoldine d'Orléans dite Melle de Valois, Princesse d'Orléans, personnalité de la Monarchie de Juillet et sculpteur renommé.

Né à Palerme, 12 avril 1813 - Pise, 6 janvier 1839.

Elle était la 3e des 10 enfants (seconde fille) du roi Louis-Philippe Ier (1773-1850) et de la reine Marie-Amélie de Bourbon-Sicile (1782-1886).

Elle eut un destin original : Très vite elle manifesta des dons d’artiste, elle fut l’élève d’Ary Scheffer et, en sculpture, de David d’Angers, et de Jean-Jacques Pradier (Genève 1792-1852).

Proche de la jeune école romantique comme son frère le duc d’Orléans, elle connaissait les sculpteurs contemporains les plus novateurs, comme Barye qui sans doute l’influença.

Désireuse d’être reconnue comme une artiste, elle obtint assez vite une notoriété qui n’était pas simplement due à son origine familiale.

Mais sa carrière tourna court : Duchesse de Wurtemberg à 24 ans par son mariage en 1837, avec le duc Alexandre de Wurtemberg, elle mourut de phtisie peu de temps après, laissant un fils.

Elle fut inhumée dans la chapelle royale de   DREUX

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bricabrocamoi 11/08/2012 14:22


Je trouve cette plaque très originale ...


ça change des statues...


Bonne journée. Bizzzz))

dame de choeur 08/08/2012 16:58


eh bien !! bel article suivi d'une belle réponse de notre experte Chantal  !! cette belle Jehanne de Marie d'Orléans est visible aussi à Orléans 45 , j'ai eu aussi le plaisir de faire de
beaux clichés .....à bientôt bisous  

Claire-Cerise 28/07/2012 22:00


Non de non, pas la peine d'insister, je ne ferai pas aussi long que Chantal !!! Juste pour dire que la Jehanne est à l'honneur sur 3 blogs en même temps .. C'est la première fois !!
Et pour dire que la princesse était sacrément douée !! Sa statue est une merveille.. quelle technique !!! Un bel article sur un sujet qui n'est plus original mais, qui l'est par la façon
dont tu l'as traité ici !!! Merci à Chantal pour ses renseignements ! J'ai vu qu'elle avait été sur mon article aussi.. mais je rentre d'un mariage et je ne répondrai que demain because yeux
fatigués ! GBizhous à vous 2 et bonne nuit ! 

Chantal 28/07/2012 17:39


Coucou Elvy,


Oui, l'œuvre originale exécutée en marbre en 1836, dite "PRIÈRE AVANT LE COMBAT" est érigée dans les Galeries
historiques du Château de Versailles, plus exactement dans le Musée abrité dans la galerie inférieure nord, dite Galerie Gabriel et/ou Galerie Historique, située entre la Chapelle royale, et
l'Opéra


 


ERIGEE PARMI LES ROIS ET LES REINES DE FRANCE.


Le geste des mains, pressant la croix de l'épée, exprime la piété grave de Jehanne hors de l'exaltation du combat
(Encyclopédie par l'image "Jeanne d'Arc" Librairie Hachette, p. 60).


 


Ht 1,90 m x l. 0,75 x pr 0,82, catalogue Soulié, n°1.854.


 


Inscriptions relevées sur l'avers du piédestal :


 


JEANNE D'ARC


1412 – 1431


Marie d'Orléans 1837        MV
1854.


 


Le 30 décembre 1836, le roi Louis-Philippe commanda une statue en marbre de Jehanne d'Arc à Auguste Trouchaud* pour les galeries historiques de Versailles d'après le modèle
réalisé par sa seconde fille, la princesse Marie d'Orléans, qui avait modelé plusieurs esquisses en cire ou en terre sous la conduite d'Ary Scheffer.


Cette sculpture est l’œuvre maitresse de la princesse Marie, artiste de talent, trop tôt disparue.


 


L'une d'elles, en terre cuite, est conservée au musée de Dordrecht.


Des versions en bronze furent exécutées au cours du XIXe siècle par différents fondeurs. Célèbre dès
l'origine, ce bronze fut diffusée par de nombreuses reproductions gravées ou photographiques.


 


*Sculpteur installé à Paris. Il était le praticien de Marie d'Orléans dont il exécuta les modèles en
marbre.


 


Le 25 février 1848, au château de Versailles, les émeutiers brisèrent et jetèrent par les fenêtres la statue de Jehanne
réalisée par Marie d'Orléans (Victor Hugo, Choses vues, 1848).


 


Pour en revenir à Marie Christine Caroline Adélaïde Françoise Léopoldine d'Orléans dite Melle de Valois, Princesse
d'Orléans, personnalité de la Monarchie de Juillet et sculpteur renommé.


Né à Palerme, 12 avril 1813 - Pise, 6 janvier 1839.


Elle était la 3e des 10 enfants (seconde fille) du roi Louis-Philippe Ier (1773-1850) et de la
reine Marie-Amélie de Bourbon-Sicile (1782-1886).


Elle eut un destin original : Très vite elle manifesta des dons d’artiste, elle fut l’élève d’Ary Scheffer et, en
sculpture, de David d’Angers, et de Jean-Jacques Pradier (Genève 1792-1852).


Proche de la jeune école romantique comme son frère le duc d’Orléans, elle connaissait les sculpteurs contemporains les
plus novateurs, comme Barye qui sans doute l’influença.


Désireuse d’être reconnue comme une artiste, elle obtint assez vite une notoriété qui n’était pas simplement due à son
origine familiale.


Mais sa carrière tourna court : Duchesse de Wurtemberg à 24 ans par son mariage en 1837, avec le duc Alexandre de
Wurtemberg, elle mourut de phtisie peu de temps après, laissant un fils.


Elle fut inhumée dans la chapelle royale de

mathieu 28/07/2012 16:04


Bonjour Elvy , il est très inetressant ton aricle, la statue de jeanne d'arc est très belle, je trouve aussi que la femme sculpteur est très jolie aussi  bonne fin de journée, on va à la
noce... bisous MTH