Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Elvy

L'aulne ....

8 Février 2011 , Rédigé par Elvy Publié dans #Nature ,et botanique

Vous avez été nombreux à vous intéresser à la vie sexuelle ( lolllll) du Noisetier .

  Dans un com ,Une blogueuse m'a demandé si , tous les autres arbres dont les fleurs mâles sont des châtons ,ont aussi une vie amoureuse .

 Ce qui m'amenée, à poursuivre mes recherches , ma mémé ,très pudique à ce sujet ,ne m'ayant pas tout conté !!

  Quatre espèces sont concernées par  " l'étude " lollllll

 Ce soir  le professeur elvy , se penche sur L'AULNE  ( tiens !!! Claire -Cerise , n'as-tu pas déjà lu ce nom-là quelque part ?)

 

 

FIN OCTOBRE 2010 039

 

  De la famille des bétulacées ( comme le noisetier, bouleau ,charme   )  l'aulne glutineux (le plus commun),  qu'on appelle chez moi en gâtine : le VERGNE , pousse dans les lieux humides et surtout sur le bord des rivières .

verne

 Ses feuilles , ovales  crenelées -dentées   ,sont recouvertes au printemps ,à la débourre , d'une substance poisseuse ( d'où son nom de "glutineux ),qui  colle aux doigts et qui les rend brillantes .  Plus tard dans la saison , elles perdent tout aspect luisant !!

  Mais venons -en à ce qui aiguise notre intérêt !! le  système de réproduction ,le crac -crac boum hue !! lolaulne1

 

 

 

 

 Et pour çà ,pas besoin d'écrits ( un petit peu quand même )  tout est représenté sur cette planche, comme sur les cartes qui ornaient en grand format nos murs de salle de classe de " DANS LE TEMPS "

 

 

 

 

 Vous remarquerez donc que les châtons mâles et ceux femelles sont déjà présents à l'automne au bout des branches !

 

 Ils attendent tranquillement,( quoique pas toujours ,avec le vent qui leur secoue le popotin ) le BON moment pour s'embrasser

 

 Et paf !!! dès que la montée de sève arrive, dès les premiers beaux jours ( en même temps que les humains ) voilà  nos organes mâles et femelles qui s'émoustillent , et agités par le vent  , et que je te lèche à droite et puis un petit coup à gauche , madame , est fécondée , monsieur au bout d'un certain temps ayant accompli son devoir  conjugal ,se flétrit , tombe et meurt sous le regard de madame qui elle continue de grossir . ELLE passe ainsi une saison   ( presque aussi longtemps qu'un femme enceinte ) à faire ses"petits  !!

  Et que devient sa "progéniture " me disais-je en écrivant ce billet ?

 Où vont donc ces graines ? ,puisque ,moi qui court la campagne et souvent au bord des ruisseaux ,je n'ai pas vu le moindre petit aulne sortir de terre.

  Alors , vous avez-vous une idée  ?

 

 Je me suis bien amusée à écrire ce billet ,j'ai enrichi encore ma culture un peu plus !!

 Je vous donne la réponse demain , il est trop tard ce soir !!

 Bonne réflexion  et bonne nuit !!

 ELVY

 

 med-aulne-de-corse-visoflora-1952

 L'aulne de CORSE !!  

 

  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

perrine 10/02/2011 10:28



Belle leçon d'histoire naturelle autrefois " leçon de choses".


J'attends avec impatience demain


A bientôt



MalouineRigourd 10/02/2011 10:16



mes 2 aulnes se sont reproduits à qui mieux va! (au grand dépit de mon charmant voisin qui ne connait que la tronçonneuse...) à quelques 50 m des arbres-mères, le long du ruisseau, puisqu'ils
adorent avoir les pieds dans l'eau: semis naturels dus à Eole ou aux gourmands corbeaux?



bricabrocamoi 09/02/2011 19:35



On va se croire de retour à l'école ...


si ça continue !... Mdrrr


Non non ... c'est bien !..


A suivre.






eleonor 09/02/2011 18:54



peu d'idées à cette heure là, et l'aulne je connais peu, c'est pas une mesure de tissu ça?


j'attends sagement la réponse


bonne soirée



virjaja 09/02/2011 18:42



et bien a ton tour de résoudre une de mes énigmes...j'adore ces minis "pomme de pins" et je me suis toujours demandée d'ou elle sortaient!!! grace a toi j'ai la réponse, je note le nom de cet
arbre! pour le jardin, dpuis le décès de ma mère, mon père ne s'en occupait plus, et refusait qu'on le fasse... gros bisous Elvy. cathy