Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Elvy

Papa .......

31 Juillet 2010 , Rédigé par Elvy

 

 

 

 

 

Creation-personnelle-Le-temps-des-moissons

 

31 juillet 1956 ;c'était un mardi .     La veille ,il  faisait beau et très chaud ,et nous étions  tous les trois cet après - midi - là  ,dans le champ du  Pas - Laurent occupés à terminer la moisson du blé . Toi ,ton chapeau de paille sur la tête et ton grand mouchoir à carreaux, noué en pointe autour de ton cou ,tu donnais les derniers coups de faux autour des haies ,pour récupérer  tout ce que la machine n'avait pas  pû faucher   ( et oui dans les années 50 on ne gâchait pas ) . Pendant ce temps- là , maman  son fichu  noué derrière la nuque ,faisait les liens pour entourer les gerbes , et moi protégée par mon chapeau de toile , de mes petites mains d'enfant de 8 ans ,je ramassais  ce que je pouvais d'épis ,pour  les compléter.  

 

saison-moisson-399925

  De temps en temps nous allions nous asseoir ,pour nous reposer ,  à l'ombre sous le grand châtaigner ,qui nous donnait ses fruits pour l'hiver  et nous buvions un coup pour étancher notre soif .

  C'était un beau jour , et rien à ce moment -là ne laissait présager du  drame qui allait se jouer le lendemain .!! car c'est ce jour-là ,qu'au petit matin  sans  même une lettre d'adieu , tu as choisi  d'en finir avec la vie terrestre ,pour rejoindre la céleste .

 

 Du soir au lendemain , tu nous as laissées désemparées ,avec chacune au coeur une blessure béante que ,même 54 années passées, ont eu du mal à cicatriser .

 

 Certes maman a refait sa vie ,mais  n'a pas été toujours heureuse . Moi j'ai construit la mienne ,du mieux que je pouvais en portant parfois la culpabilité de ton geste !!

  Chaque année ,à chaque période de "métives " ( moisson en patois ) me revient en mémoire ,séquences après séquences , ces jours qui ont précédés et suivis ton décès .

  Tout au long de ma vie d'adulte je me suis posée  autant de questions , qui sont restées sans réponses , sur les  raisons qui t'ont poussé à commettre l'irréparable .  Aujourd'hui , parce qu'au cours de mon propre chemin ,j'ai du encaisser des coups durs , avec l'expérience et le recul  et des témoignages de gens qui t'on connu ,je peux le comprendre.

 

 

 

 Mais saches que ,si par moments la rage et la colère ,m'ont fait t'en vouloir , maintenant ce n'est plus le cas et je ne t'ai jamais jugé !

 

 

  TU  aurais  eu 96 ans cette année , ton absence m'a manquée et me manque encore .

 Je t'aime PAPA !!a6sutrza.gif

 

 

 

 

 

 

 

  ELVY 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jdou 04/08/2010 12:17



Trop dur d'écrire un com sur un tel billet. Juste envie de t'embrasser fort.



jacques87220 01/08/2010 12:47



Re bonjour


En venant de chez Mitou tu viens de chez une amie pour qui j'ai  une tres grande admiration mais j'ai senti une certaine sensibilité dans ton recit c'est ce qui a accroché, etant ultra
sensible moi aussi! Oui j'aime la nature et la femme (je ne dis pas "les" car je ne suis pas dragueur et si tu reviens dans le coin ce sera avec plaisir que nous prendrons un café ensemble


Bisous  et a plus tard


Jacques



bricabrocamoi 01/08/2010 10:57



Un bel hommage que tu fais là. 


mais c'était son choix ... la vie est ainsi faite !..


ET la vie continue !..... tant bien que mal,


pour ceux qui restent avec le chagrin !...





Bizzzz


 



jacques87220 01/08/2010 10:34



Bonjour Elvy


Je ne te connais pas, c'est la première fois que tu viens sur mon blog et pourtant en lisant le recit sur ton papa, tu m'as arraché les larmes des yeux car ton temoignage est poignant! Ne lui en
veux pas , il a choisi son chemin!!On ne peut jamais savoir ce que l'autre pense! C'est peut etre une bonne chose qui sait?


Bien sur qu'au moment de la date anniversaire tu es obligée de penser mais tu vois bien.....la vie continue


Moi c'est ma maman que je regrette c'etait une femme que j'adorais mais a cause de cette saloperie de maladie, elle est partie trop tot


Je souhaite revenir sur ton blog car ce matin ça a fait "tilt"


Bisous a toi


Jacques



Elvy 01/08/2010 11:50



 BONJOUR JACQUES !! merci pour ton com , nous nous cotoyons souvent sur des blogs amis . Ce matin je suis venu chez toi via chez mitou ,et j'avais envie de
laisser un mot sur le blog d'un grand voyageur et admiratif de la nature et des femmes !!! lollllll


 J'étais en limousin début juin ,et j'ai apprécié ce joli petit coin où j'ai pû faire de jolies balades en compagnie de MALOU de RAZES  rencontrée sur la
blogsphère . BON DIMANCHE . ELVY



:0014:dom 01/08/2010 08:41



Très émouvant. Certaines cicatrices ne se referment jamais ...


Ca me fait penser à un sujet de philo, l'année du bac " Le suicide est-il un acte de courage ou de lâcheté" ...


Bon dimanche ! Bisoux.






Elvy 01/08/2010 10:18



 Bonjour dom !!vaste et intéressant sujet à développer en effet !! dont la conclusion n'appartient qu'a  l'état d'esprit de celui qui disserte . Après
autant d'annes la mienne est encore en suspens . Bon dimanche .elvy